VINH LONG - Recette et leçon pour la confection des feuilles de riz

Publié le 31 Août 2009

Après les caramels noix de coco,
voici la fabrication des feuilles de riz qui servent à faire les nems.
La réputation de meilleure cuisinière du groupe
avait fait cette charmante Dame
se laisser convaincre pour une démonstration qui s'avèrera délicate.

Mais au moins on aura vu que ce n'est pas évident,
et c'est pas grave, essayer est l'essentiel.



Voici ce que doit être la feuille de riz prête à sècher.

C'est parti... on étend la pâte liquide...

on attend patiemment et avec sourire pendant la courte cuisson
en ne perdant pas de vue l'exemple suspendu...


...inquiètude réciproque...

cependant tout l'art réside à décoller la feuille de riz sans qu'elle ne se déchire ... 

... et l'entraide féminine n'a pas de nationalité...

l'art du savoir-faire culinaire vietnamien ne se décrète pas...
Ce n'est pas un sourire moqueur... trop de courtoisie existe dans ce pays.

MERCI D'AVOIR ESSAYE POUR NOUS.




Rédigé par albygeois

Publié dans #VOYAGE AU VIETNAM

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

soda81 31/08/2009 22:22

Sais tu mon cher Albygeois que nous avons eu une pensée pour toi lors de notre périple en Haute Savoie. En regardant la carte géographique, j'ai reconnu de nombreux lieux dont tu as parlé à travers ton blog. Nous n'étions en effet pas très loin, pour une prochaine fois ?

tienouz 31/08/2009 21:03

non seulement pas moqueur, mais sincere et amical,. Une bretonne aurait peut etre ses chances. bonne soirée

marinamie 31/08/2009 16:25

eh oui, chaque pays a ses coutumes, c'est normal que cette dame n'aie pas réussi du 1er coup, et bravo à elle, c'est tres fin, cette pâte, tu me dis que tu avais un épagneul papillon, il fût un temps, il y a 12 ans, j'avais été voir l'éleveuse d'alby qui en élevait, mais c'était trop cher pour moi, çà a l'air d'être de gentils chiens, enfin, pour moi, maintenant, plus de chiens, encore une chose difficile à accepter mais il faut s'y faire, bises