SIENNE - Toscane - Italie

Publié le 31 Mars 2014

SIENNE - Toscane - Italie

La légende raconte que Senus et Aschio (fils de Remus) fondèrent SIENNE à la fin d'un très long et mythologique "Palio alla Lunga" (Palio en longueur).

Et les couleurs de leurs chevaux, l'un blanc, l'autre noir comme les nuages de la fumée qui s'éleva des autels au premier sacrifice, formèrent la Balzana blanche et noire, emblème de Sienne et symbole du carctère extrème de la ville.

Quelques photos prises des abords de la ville, avant de vous faire visiter, la ville, la cathédrale et la place où se tient le Palio.
Quelques photos prises des abords de la ville, avant de vous faire visiter, la ville, la cathédrale et la place où se tient le Palio.Quelques photos prises des abords de la ville, avant de vous faire visiter, la ville, la cathédrale et la place où se tient le Palio.Quelques photos prises des abords de la ville, avant de vous faire visiter, la ville, la cathédrale et la place où se tient le Palio.

Quelques photos prises des abords de la ville, avant de vous faire visiter, la ville, la cathédrale et la place où se tient le Palio.

Il ne pleuvait pas, c'était un véritable déluge. Nous avons dû remonter dans le bus pour nous abriter malgré l'interdiction de rester sur ce parking. Le moindre abri était pris d'assaut par la foule des visiteurs.
Il ne pleuvait pas, c'était un véritable déluge. Nous avons dû remonter dans le bus pour nous abriter malgré l'interdiction de rester sur ce parking. Le moindre abri était pris d'assaut par la foule des visiteurs.Il ne pleuvait pas, c'était un véritable déluge. Nous avons dû remonter dans le bus pour nous abriter malgré l'interdiction de rester sur ce parking. Le moindre abri était pris d'assaut par la foule des visiteurs.Il ne pleuvait pas, c'était un véritable déluge. Nous avons dû remonter dans le bus pour nous abriter malgré l'interdiction de rester sur ce parking. Le moindre abri était pris d'assaut par la foule des visiteurs.

Il ne pleuvait pas, c'était un véritable déluge. Nous avons dû remonter dans le bus pour nous abriter malgré l'interdiction de rester sur ce parking. Le moindre abri était pris d'assaut par la foule des visiteurs.

Rédigé par albygeois

Publié dans #TOSCANE

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article